2e – 3e degrés Professionnel de Qualification : Auxiliaire administratif•tive et d’accueil – Gestionnaire des très petites entreprises PA

Obtention du

CESS : Certificat d’enseignement secondaire supérieur
CQ6 : Certificat de qualification de 6e année d’humanités techniques et professionnelles
CQ7 : Certificat de qualification de 7e
Gestion : Certificat complémentaire de la gestion d’entreprise

Grille horaire de la 3PB Travaux de bureau
Grille horaire de la 4PB Travaux de bureau
Grille horaire de la 5PAAA Auxiliaire administratif•tive et d’accueil
Grille horaire de la 6PAAA Auxiliaire administratif•tive et d’accueil
Grille horaire de la 7PBGTE Gestionnaire des très petites entreprises

Notre brochure complète « A la découverte du 2e degré »

Le profil de formation de ce métier s’articule autour de 2 grands axes:

• Axe de l’accueil des personnes (en face-à-face ou au téléphone): recevoir, informer, orienter, visiteurs, clients, patients…. et/ou recevoir, transmettre ou filtrer des communications téléphoniques. Ces fonctions postulent une bonne aptitude à l’oralité et un sens aigu de service et des relations humaines.

Axe de soutien des activités de secrétariat :à l’aide des techniques bureautiques, trier, classer, archiver, préparer, présenter des documents et dossiers selon des procédures fixées, gérer le courrier.

Les lieux de travail sont multiples: entreprises, administrations publiques, centres hospitaliers, centres de loisirs, hôtels, grands garages, salons, salles de spectacles, associations diverses etc. Certains de ces lieux de travail potentiels fonctionnent selon des horaires qui peuvent être variés.

La formation donnée dans le cadre scolaire et la démarche pédagogique proposée par le programme doivent principalement s’articuler à partir de travaux pratiques: il s’agit, chaque fois que possible, de mettre les élèves dans des situations proches du réel, dans des contextes liés à la réalité du milieu du travail. C’est une démarche centrée sur l’élève qui part de l’action pour aboutir à la structuration des connaissances et qui peut se résumer par la formule : faire pour savoir faire.

Pour favoriser cette démarche, les professeurs doivent construire des situations d’apprentissage concrètes, doivent rechercher des terrains d’action, qui s’inscrivent dans la réalité qui a du sens pour les é1èves et qui doit les amener à se poser des questions.

Au 3ème degré, les é1èves ont l’obligation, inscrite dans le programme et prévue par l’horaire, d’effectuer des stages qui constituent une étape primordiale dans l’exercice des compétences du profil de formation. Ils peuvent permettre l’évaluation de certaines compétences qui sont parfois difficilement évaluables dans le milieu scolaire.

STAGES

Les activités d’accueil intérieures à l’école (réunions de parents, activités exceptionnelles, fêtes…) et celles extérieures à celle-ci: vernissages, conférences, séances académiques, foires, expositions, galas, semaine culturelle et autres activités ponctuelles sont autant de lieux et de moments d’expérimentation des compétences, savoir être,avoir faire … prévus par le programme.

Elles permettent également à une école, à une section, à une classe de s’insérer dans le tissu associatif culturel, social, voire politique d’un quartier ou d’une ville favorisant une démarche d’intégration.

Elles peuvent être également pour les élèves, des occasions de se valoriser et de valoriser leur savoir faire à l’extérieur de I’école.

Dans cette optique, l’école a opté pour le port d’un uniforme qui unifiera l’image de la section, gommera les problèmes liés à l’habillement à porter dans telle ou telle circonstance et permettra aux élèves de se distinguer des visiteurs, participants… lors des activités au cours desquelles ils seront appelés à faire valoir leurs compétences. Un budget de 100€ est à prévoir pour l’achat de l’uniforme.

Toutefois ces stages et activités extérieures ne peuvent être prévues maintenues par un calendrier: ils dépendent des demandes et opportunités de terrains, mais à chaque fois, les parents seront prévenus de leur déroulement et exigences (heure de début et de fin, lieu).

Bien entendu, pour chacun d’entre eux, les élèves seront encadrés par un professeur responsable et couverts par l’assurance de l’école.

2e – 3e degrés Professionnel de Qualification : Maçon•ne – Ouvrier•ère qualifié•e en construction gros oeuvre PC

 

Obtention du

CQ6 : Certificat de qualification de 6e année d’humanités techniques et professionnelles

Grille horaire de la 3PC Construction gros oeuvre
Grille horaire de la 4PC Maçon•ne
Grille horaire de la 5PC Ouvrier•ère qualifié•e en construction gros oeuvre
Grille horaire de la 6PC Ouvrier•ère qualifié•e en construction gros oeuvre

Notre brochure complète « A la découverte du 2e degré »

Les objectifs poursuivis :

Réaliser à partir d’un minimum de directives, en utilisant l’outillage de base adéquat (outils, matériel, machines) et en prenant en compte les impératifs de qualité, sécurité et hygiène, des travaux ordinaires d’une construction traditionnelle de tvpe« maison unifamiliale »à un seul niveau tels que :

Maçonnerie de murs pleins et creux avec fermeture de baie;
Coffrage, ferraillage et bétonnage d’éléments simples.

La réalisation supposera:

La lecture des plans d’ensemble et de détail;
Le tracé et l’implantation des réalisations;
Le montage d’un échafaudage sur tréteaux (hauteur+- 1.5m) ;
Le choix, le maniement et l’entretien des outils manuels de base et du matériel indispensable ;
L’utilisation et la maintenance de 1er niveau des machines.

cof

Elle passera par les compétences suivantes:

• maçonner, en appareil d’une demi brique, des murs en briques ordinaires, briques de construction rapide, blocs mi-lourds, comprenant des trumeaux, angles, jonctions, croisements, sur une hauteur de+- 1.5m;

• maçonner, en appareil d’une demi brique, des murs pleins et creux en briques ordinaires, briques de construction rapide, blocs mi-lourds, comprenant des trumeaux, angles, jonctions, avec fermeture de baie, sur une hauteur d’étage ; y compris la pose des éléments préfabriqués tels que linteaux, seuils, couvre murs, … ;

• maçonner, en appareil croisé (une brique d’épaisseur) des murs comportant des trumeaux, angles et battées sur une hauteur de+- 1.5m;
coffrer, ferrailler, bétonner des éléments simples;

• s’intégrer dans la vie professionnelle.

Le profil de l’élève :

Il doit être capable de :

• se comporter correctement et avec courtoisie dans ses contacts avec autrui.
• s’appliquer à être serviable, disponible.
• s’intégrer dans un groupe et travailler en équipe.
• adopter une attitude positive dans toute situation.
• prendre conscience de l’importance de la qualité des réalisations.
• respecter les règles de sécurité et d’hygiène individuelles et collectives
• avoir une bonne condition physique.

LA CERTIFICATION VCA

Avant de passer leur épreuve de qualification, nos futurs maçons suivent une formation permettant d’obtenir leur certification VCA de base, indispensable dans le secteur de la Construction.

VCA ou LSC = Veiligheidschecklist Aaannemers
Liste de contrôle Sécurité, santé et environnement entreprises Contractantes

Cette formation est patronnée par

Elle permet à nos futurs diplômés d’être immédiatement opérationnels et en ordre avec la législation concernant le travail dans ce secteur très dynamique et pourvoyeur d’emploi.

2e – 3e degrés Professionnel de Qualification : Monteur•teuse en sanitaire et en chauffage – Installateur•trice en chauffage central PS-PI

Obtention du

CESS : Certificat d’enseignement secondaire supérieur
CQ6 : Certificat de qualification de 6e année d’humanités techniques et professionnelles
CQ7 : Certificat de qualification de 7e
Gestion : Certificat complémentaire de la gestion d’entreprise

Grille horaire de la 3PS Équipement du bâtiment
Grille horaire de la 4PS Équipement du bâtiment
Grille horaire de la 5PS Monteur•teuse en sanitaire et en chauffage
Grille horaire de la 6PS Monteur•teuse en sanitaire et en chauffage
Grille horaire de la 7PI Installateur•trice en chauffage central

Notre brochure complète « A la découverte du 2e degré »

Les objectifs poursuivis :

Sanitaire :

La lecture des plans d’ensemble et de détail.
Le tracé et l’implantation des canalisations et des appareils sanitaires.
L’utilisation et la maintenance de 1er niveau des machines.
La réalisation de tronçons d’appareils sanitaires et de distribution d’eau sous pression.
La réalisation de travaux de soudage oxyacétylénique sur tube en acier bleu.

Zinguerie:

Le choix, le maniement et l’entretien des outils manuels de base.
La mise en œuvre du zinc.
La récolte et la canalisation des eaux usées.
La réalisation des couvertures de toiture à faible pente par façonnage des métaux en feuilles

Le profil de l’élève :

L’option sanitaire constitue un créneau d’emplois pour des jeunes motivés, capables de réfléchir en termes d’installation et d’équipement du bâtiment.

Dans cette optique, l’enseignement des différentes disciplines sera centré sur les activités de pratique professionnelle, sur les expériences personnelles et les intérêts de chacun.

En outre, il doit avoir :

le sens de l’ordre et de la propreté ainsi que le souci de la qualité,
le sens des responsabilités en matière de sécurité, d’hygiène et d’environnement,
l’esprit d’équipe et d’aide à ses collègues.

Suite logique au 3ème degré :

Carreleur
Plafonneur
Couvreur
Peintre
Monteur en sanitaire et chauffage

LA CERTIFICATION VCA

Avant de passer leur épreuve de qualification, nos futurs sanitaristes et chauffagistes suivent une formation permettant d’obtenir leur certification VCA de base, indispensable dans le secteur de la Construction.

VCA ou LSC = Veiligheidschecklist Aaannemers
Liste de contrôle Sécurité, santé et environnement entreprises Contractantes

Cette formation est patronnée par

Elle permet à nos futurs diplômés d’être immédiatement opérationnels et en ordre avec la législation concernant la sécurité sur chantiers dans ce secteur très dynamique et pourvoyeur d’emploi.

2e – 3e degrés Professionnel de Qualification : Mécanicien•ne d’entretien automobile – Mécanicien•ne des moteurs diesels et engins hydrauliques PG

Obtention du

CESS : Certificat d’enseignement secondaire supérieur
CQ6 : Certificat de qualification de 6e année d’humanités techniques et professionnelles
CQ7 : Certificat de qualification de 7e
Gestion : Certificat complémentaire de la gestion d’entreprise

Grille horaire de la 3PM Mécanique polyvalente
Grille horaire de la 4PM Mécanique polyvalente
Grille horaire de la 5PMA Mécanicien•ne d’entretien automobile
Grille horaire de la 6PMA Mécanicien•ne d’entretien automobile
Grille horaire de la 7PMA Mécanicien•ne des moteurs diesels et engins hydrauliques

Notre brochure complète « A la découverte du 2e degré »

Les objectifs poursuivis :

Travaux pratiques Ajustage – Montage :

Réaliser des travaux et opérations nécessitant l’utilisation d’outillage à main.
Utiliser des machines de coupage, pliage, sciage, perçage et préparer des pièces.
Maîtriser le travail de la tôle.

Travaux pratiques garage:

Utiliser un vocabulaire adéquat.
Assurer l’entretien« station-service ».
Démonter, monter, remplacer des accessoires.
Différencier des matériaux utilisés.

Travaux pratiques soudage:

Lire et appliquer une méthode de soudage.
Utiliser un poste de soudage oxyacétylénique.
Utiliser un poste de soudage à l’arc avec électrodes enrobées.

Technologie de soudage :

Différencier les différents matériaux utilisés dans les techniques de soudage.
Régler un poste de soudage oxyacétylénique.
Régler un poste de soudage à l’arc avec électrodes enrobées.

Travaux pratiques usinage

Lire et respecter une méthode de travail.
Réaliser des opérations de perçage, fraisage.
Utiliser les outils de contrôle courant.
Reconnaître visuellement les matériaux utilisés.

Technologie de l’usinage :

Choisir l’outil d’usinage et le mode de fixation adéquat.
Utiliser correctement les instruments de contrôle et de mesure.
Etablir une méthode d’usinage.
Comprendre les principes de base de mécanique et d’électricité liés directement aux machines et mécanismes utilisés à l’atelier.

Le profil de l’élève :

La mécanique automobile constitue un créneau d’emplois pour des jeunes motivés, capables de réfléchir en termes de services à la clientèle.

Dans cette optique, l’enseignement des différentes disciplines sera centré sur les activités de pratique professionnelle, sur les expériences personnelles et les intérêts de chacun.

En outre, il doit avoir :

le sens de l’ordre et de la propreté ainsi que le souci de la qualité,
le sens des responsabilités en matière de sécurité, d’hygiène et d’environnement,
l’esprit d’équipe et d’aide à ses collègues.

Suite logique au 3ème degré :

La formation suivie par les élèves au second degré leur permettra une orientation dans les sections suivantes:

Mécanicien garagiste
Carrossier
Conducteur poids lourds
Mécanicien d’entretien
Métallier – soudeur
Et encore bien d’autres

Après une 7ème professionnelle, l’étudiant pourra effectuer un graduat en mécanique automobile ou en expertise automobile !