Institut Cardinal Mercier - Bruxelles

Transition générale

Obtention du CESS

 

Grille horaire de la 3GT
Grille horaire de la 4GT
Grille horaire de la 5GT
Grille horaire de la 6GT

 

Cette option doit permettre aux élèves de mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent et former ainsi des citoyens responsables et engagés.

Elle s’adresse aux élèves qui s’intéressent aux aspects de la vie économique, juridique et politique tant au niveau belge, européen que mondial.

Ces différents domaines sont structurellement organisés pour que l’enseignement soit dispensé de façon à permettre à l’élève d’acquérir :

  • - une logique dans l’analyse des faits sociaux, économiques et juridiques,
  • - une capacité de synthétiser de manière rigoureuse un document,
  • - la possibilité de réaliser une critique constructive.


L’option sciences économiques permettra aux élèves de s’engager dans des études supérieures de type long ou court dans le domaine économique.


En effet, dans toutes les entreprises et dans toutes les administrations, on retrouve au moins un métier lié à l’économie.
Exemples : le marketing, la fiscalité, l’assurance, l’auditeur, l’enseignant, le chef d’entreprise, l’indépendant, la gestion des ressources humaines, …


Pour les élèves qui feront  peut être des études supérieures dans un autre domaine que l’économie ou pour ceux qui ne poursuivront pas d’étude supérieures...

L'option sciences économiques leur offre deux choses essentielles pour leur vie future :

  • - premièrement, la culture générale minimum qui permet à tout citoyen de comprendre le monde dans lequel il vit et de faire ses choix en connaissance de cause.
  • - deuxièmement, la faculté de comprendre les choses de manière globale, d’observer et d’analyser la réalité avec un certain recul et, surtout d’apprendre et de penser par eux-mêmes.



Degré de détermination (3e degré) :


Les cours de 5e et 6e sont consacrés à l’étude approfondie de notre économie mixte, de modèles et de théories économiques.


Cette étude a pour but de comprendre comment ces théories influencent notre vie.


Les connaissances antérieures et l’étude de documents, de publications du monde économique, d’ouvrages économiques constituent la base des cours de ce degré. L’étude théorique est, ainsi, concrétisée de façon permanente.

Les principaux sujets sont :

  • le choix économique ;
  • la croissance économique et le développement ;
  • la comptabilité nationale ;
  • les différents marchés : des biens et services, du travail et du capital ;
  • les échanges internationaux ;
  • la politique économique européenne.


Durant ces deux années, on abordera l’étude des différents éléments du droit public, privé et international. Une attention particulière sera donnée à l’étude des principes de base du fonctionnement de l’Etat fédéral, régional et communautaire.

Enfin, l’intérêt pour les faits d’actualité est primordial. Ceux-ci seront régulièrement évoqués lors des cours.

Les compétences développées par le cours de sciences économiques : un acquis à long terme.

Aujourd'hui, on le sait, le monde évolue et change de plus en plus vite.


Les conséquences sont simples : personne ne peut imaginer un jour qu'il s'arrêtera d'apprendre.


Toute ta vie tu apprendras, parce que les technologies évolueront encore, parce que le monde changera autour de toi, parce que tu auras peut-être envie de voyager, parce que de nouveaux métiers verront le jour, parce que les métiers sont de plus en plus ceux de personnes qualifiées.

Apprendre un contenu, c'est important, à un moment donné pour savoir comment observer le monde, pour pouvoir le comprendre et agir, pour faire face à des difficultés et pouvoir les résoudre.


Mais au-delà du contenu, en étudiant une matière, tu peux apprendre à apprendre, tu peux trouver des stratégies de mémorisation, de créativité, d'analyse de situations, de résolution de problèmes qui, elles, pourront te servir toute ta vie.

Aujourd'hui, c'est ce que les entreprises dans le monde du travail recherchent avant tout, parce qu'elles savent que demain, leurs employés devront tout réapprendre des contenus qu'ils maîtrisent.


Mais pour cela, il faut pouvoir apprendre sans cesse, apprendre vite et bien. C'est pour cela que l'école se concentre aujourd'hui davantage sur les compétences (c'est-à-dire les "capacités" d'apprentissage) plutôt que les contenus (une matière enregistrée par coeur).

Le cours de sciences économiques est une branche large qui regroupe et permet de développer un grand nombre de compétences : ce n'est ni des mathématiques, ni du français, ni des langues, ni de l'histoire, ni de la géographie, ni de la sociologie, ni de la psychologie, ni du droit, ni de l'informatique, ni des sciences, ... C'est un mélange d'un peu de tout cela à la fois,  qui propose une démarche rigoureuse d'analyse et de compréhension du monde.

C'est à la fois une branche concrète parce qu'elle décrit la réalité qui nous entoure et une branche abstraite parce qu'elle utilise des outils et des concepts pour ce faire. C'est certainement l'une des branches qui permet le mieux de développer une vision et une compréhension d'ensemble d'un problème particulier.



 

Notre portail pédagogique

cardinalmercier.info

Ce site vous oriente vers tous nos travaux pédagogiques et informatiques.

hasard18.png
Bannière